entete
Accueil > Blog > Installer un tracker solaire agricole : avantages, prix, subvention…

Installer un tracker solaire agricole : avantages, prix, subvention…

Dans le secteur agricole, l’installation de tracker solaire est devenue un enjeu important pour l’autoconsommation des exploitations. Avec une emprise au sol inférieur à celle des fermes solaires, les trackers solaires permettent une meilleure coexistence entre la production photovoltaïque et agricole.

 

Comment fonctionne un tracker solaire ?

Un tracker solaire est un dispositif qui permet d’orienter automatiquement des panneaux solaires ou des miroirs solaires pour suivre la trajectoire du soleil tout au long de la journée. Cela maximise l’exposition des panneaux solaires à la lumière solaire directe, ce qui augmente l’efficacité de la production d’énergie solaire. Avec un tracker, la production d’électricité est jusqu’à 40% supérieure à une installation fixe.

Les trackers solaires bougent selon l’azimut et l’élévation. Des moteurs ajustent l’orientation des panneaux pour optimiser l’angle d’exposition au soleil tout au long de la journée. Ainsi, la production d’électricité est linéaire tout au long de l’ensoleillement.

Il existe différents types de trackers solaires :

  • les trackers à axe horizontal pivotent autour d’un axe est-ouest,
  • les trackers à axe vertical pivotent autour d’un axe nord-sud.
  • Certains trackers solaires sont montés au sol, tandis que d’autres peuvent être intégrés aux installations de toiture.

 

Quels sont les avantages d’un tracker solaire pour un agriculteur ?

Une solution photovoltaïque adaptée aux contraintes agricoles

En plus d’une meilleure rentabilité de la centrale, les trackers solaires agricoles occupent une empreinte au sol plus petite par unité de capacité par rapport aux installations fixes. Cela permet aux agriculteurs de maximiser l’utilisation de leur terrain pour d’autres activités agricoles, tel que l’élevage.

De plus, les trackers peuvent s’adapter aux besoins spécifiques des exploitations agricoles. Par exemple, ils peuvent être installés sur des systèmes d’irrigation, des serres ou d’autres structures agricoles pour fournir de l’énergie propre là où elle est nécessaire.

Enfin, l’installation de tracker solaire permet d’augmenter la valeur patrimoniale de l’outil de production de l’agriculteur.

Le tracker solaire agricole, une solution pour l’autoconsommation de son exploitation

L’objectif des trackers est d’autoconsommer l’électricité produite pour les entreprises agricoles. Elle ne peut pas être revendue. Le tarif réglementé par EDF OA ne s’applique que pour les panneaux photovoltaïques fixés sur les toits. Il est donc important de connaître la consommation électrique de l’exploitation avant d’installer un ou plusieurs trackers solaires. Pour bénéficier au mieux de la production des trackers solaire agricole, il est conseillé d’adjoindre un système de stockage via une batterie solaire.

 

Quelle dimension pour l’installation de tracker solaire sur son exploitation agricole ?

La surface des panneaux solaires sur un tracker peut aller jusqu’à 120m² de surface photovoltaïque. Le mât varie de 3,3 m à 8 m. Les trackers les plus courants ont une puissance de 20 kilowatts. Ainsi, sur un mois d’été, un tracker peut produire jusqu’à 250 kWh pour les besoins en électricité de l’exploitation.

Chaque tracker est dimensionné individuellement et sur mesure en fonction

  • Des conditions locales de charge de vent,
  • De la configuration géographique,
  • Du type de modules photovoltaïques installés sur la structure (dimension et poids).

 

Quel est le prix d’un tracker solaire ?

Le prix d’un tracker solaire dépend de plusieurs éléments, comme la qualité du matériel choisi ou encore la taille. En moyenne, il faut dépenser entre 50 à 60 000 € TTC pour l’installation d’un tracker de 20 kW de 120 m2, entre le terrassement, la pose et la mise en fonctionnement. Comme pour une installation solaire de base, cela représente un coût important, rentabilisé après plusieurs années d’utilisation grâce aux économies d’énergie engendrées.

La durée de vie d’un tracker est de 20 à 25 ans. Il peut être rentabilisé en moins de 10 ans.

 

Les subventions pour investir dans un tracker solaire pour une exploitation agricole

Les trackers solaires sont considérés comme des centrales solaires au sol. Elles ne sont donc pas éligibles aux subventions de l’État tel que la prime à l’autoconsommation. Bien que l’investissement soit plus lourd, ce type de solution photovoltaïque est moins aidée. Cela s’explique par le souhait du législateur de ne pas créer un risque sur la production alimentaire et sur la valorisation foncière des terrains agricoles.

Pour les agriculteurs qui ne peuvent pas investir dans une solution de tracker solaire, la construction d’un hangar agricole avec une centrale solaire en toiture peut se faire par le biais d’un tiers investisseur.

Des aides régionales pour les trackers solaires agricoles

L’ADEME, certaines régions, collectivités territoriales et chambres de l’agriculture peuvent proposer des aides officielles aux agriculteurs désireux d’installer un tracker solaire. Pour bénéficier de ces aides, il est nécessaire de mener une étude approfondie du projet avec l’assistance d’un professionnel certifié RGE. En effet, ce professionnel doit garantir divers éléments, dont une estimation du taux d’autoconsommation ou de rentabilité, une optimisation maximale du projet, un chiffrage clair et précis, ainsi qu’un accompagnement tout au long des étapes du projet, depuis l’obtention du permis de construire jusqu’à la mise en service et la demande de raccordement.

 

Ce que dit la loi sur l’agrivoltaïsme

Le décret du 9 avril 2024 encadre strictement le développement de l’énergie photovoltaïque sur les terrains agricoles. Il tient compte de plusieurs points clés :

  1. Implantation sur terres inexploitées : Les installations solaires au sol sont autorisées uniquement sur des terres incultes ou non exploitées depuis au moins dix ans, identifiées par les chambres d’agriculture via des documents officiels.
  2. Centrales agrivoltaïques : Les projets agrivoltaïques intègrent la production d’énergie solaire à l’activité agricole existante, limitant la baisse de rendement agricole à 10% par rapport à une parcelle témoin sans panneaux solaires.
  3. Couverture maximale des panneaux solaires : La superficie couverte par les panneaux solaires est restreinte à 40% de la superficie totale du terrain pour préserver l’activité agricole principale.
  4. Flexibilité pour les projets existants : Les projets déjà en place peuvent bénéficier d’exceptions s’ils ont démontré leur capacité à intégrer plus de 40% de couverture solaire sans impacter significativement l’activité agricole.

Ce décret vise à promouvoir le développement de l’énergie solaire tout en protégeant les activités agricoles, en fixant des critères stricts pour l’implantation et le fonctionnement des installations photovoltaïques sur les terres agricoles.

 

Comment choisir le bon prestataire pour l’installation d’un tracker solaire agricole ?

L’aide d’un courtier en énergie est à privilégier pour s’assurer de la qualité de l’installation solaire d’un tracker solaire agricole.

Le courtier va vérifier les certifications et les références des prestataires dans l’installation de tracker solaire agricole. En comparant plusieurs devis détaillés, l’avis de l’expert vous permettra de sélectionner le prestataire le plus adapté à vos besoins. En outre, le courtier en énergie négociera pour vous le contrat d’installation.