Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Filtrer par Catégories
Actualités
CEE / Décret tertiaire
Courtage en énergie
Énergie
Fournisseurs
Témoignages
Transition énergétique

Système d’automatisation et de contrôle des bâtiments (BACS) : quel bénéfice pour mon entreprise ?

Partagez cet article

Le système d’automatisation et de contrôle des bâtiments (BACS) est une technologie qui prend de l’ampleur, dans le cadre du contexte actuel sur les enjeux énergétiques et environnementaux. Les BACS sont un système de pilotage qui permet une gestion centralisée des principales zones de consommation énergétique du bâtiment. L’objectif est de faciliter l’optimisation des usages du personnel, et in fine, la consommation finale d’énergie.

 

Dans le cadre du green deal et du fit-for-55, le gouvernement a publié un décret en juillet 2020 pour obliger les bâtiments tertiaires à installer ce type d’équipement avant le 1er janvier 2025. 

 

Nouveau call-to-action

 

Comment fonctionne le système d’automatisation et de contrôle des bâtiments (BACS) ?

 

Le système d’automatisation et de contrôle des bâtiments (BACS) est relié au compteur et aux équipements énergétiques du bâtiment : 

 

  • Chauffage/climatisation ;
  • Eau chaude sanitaire ;
  • Équipements industriels ;
  • Éclairage ;
  • Parc informatique et serveurs ;
  • Bornes de recharge pour voitures électriques…

 

Cette liaison permet au BACS de collecter et d’analyser les données de consommation, pour en optimiser les usages. En plus de cette analyse, ce dispositif offre la possibilité d’automatiser l’usage de certains appareils/dispositifs (éclairage, parc informatique, chauffage…). Le stockage de ces données est d’une durée de 5 ans.

 

Qui est concerné par le décret BACS ?

 

L’obligation d’installation d’un système d’automatisation et de contrôle des bâtiments concerne à la fois les bâtiments neufs et existants, dont la puissance nominale est supérieure ou égale à 290 kW. De manière générale, les entreprises concernées par cette mesure sont les PME et grandes entreprises (ex : industrie). Toutefois, le gouvernement fixe des échéances distinctes :

 

  • Bâtiments neufs : obligation pour les bâtiments dont le permis de construire a été déposé un an après la date de parution du décret ;
  • Bâtiments existants : obligation d’être équipé de ce dispositif à partir du 1er janvier 2025.

 

Une exception sur l’installation de BACS existe pour les bâtiments dont le retour sur investissement est supérieur à 6 ans. Dans ce cas, le propriétaire doit fournir une étude établissant que les travaux ne sont pas réalisables. 

 

Quels bénéfices à long terme ?

 

Selon la situation énergétique initiale du bâtiment et la capacité d’interconnexion des points de consommation avec le BACS, les gains sur la consommation d’énergie peuvent varier dans de grandes proportions. Grâce à cette installation, il est possible d’adopter une stratégie d’optimisation des consommations, parmi les 3 ci-dessous :

 

  • Programmation des consommations : Selon les horaires d’arrivée et de départ des salariés, il peut être envisagé de couper à une heure prédéfinie l’alimentation des bureaux en énergie, couper le système d’éclairage ;
  • Adaptation en temps réel des usages énergétiques : Selon la météo (ex : forte chaleur), il est possible de concentrer les usages énergétiques pour concentrer ses efforts autour du refroidissement du bâtiment, et arrêter les points de consommation thermosensibles ;
  • Prédiction des comportements de consommation : Selon une analyse détaillée des consommations, des actions de réduction des puissances d’utilisation du chauffage peuvent être opérées, ou encore une limitation de l’intensité lumineuse dans certaines pièces, exposées plein sud en milieu de journée…

 

Avec l’adoption de ces comportements et l’optimisation des consommations par zone de consommation, les BACS aident les entreprises à réduire de 40% d’économies d’énergie d’ici 2030, objectif fixé par le décret tertiaire. Ainsi, pour faciliter son installation, le gouvernement propose des aides financières, au travers des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).

 

Quelles aides pour financer l’installation de BACS dans son bâtiment ?

 

Par exemple, les certificats d’économies d’énergie proposent une aide financière pour l’installation d’un système de gestion technique du bâtiment pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Pour ce type d’installation, l’aide financière se situe entre 43,8€/m2 et 396€/m2 chauffé. Le montant de ces aides varie selon le type d’énergie utilisé pour le chauffage, la zone climatique du bâtiment et la surface concernée. 

 

Pour obtenir ces aides, Optima Energie propose un accompagnement personnalisé pour vous aider dans :

 

  • l’audit de vos dépenses énergétiques ;
  • la constitution complète de votre dossier d’obtention de certificats d’économies d’énergie ;
  • le suivi du bon déroulement de vos travaux, selon les critères indiqués dans les devis ;
  • l’envoi du dossier, à la fin des travaux, pour obtenir le versement des aides.

 

Nouveau call-to-action

Steven Perros

Chargé de marketing chez Optima Energie, j'ai pour mission de vous simplifier la compréhension du monde de l'énergie !

Ces articles pourraient également vous intéresser

électromobilité

Quelles sont les bornes de recharge les plus proches de moi ?

Pour la fin de l’année 2022, le gouvernement a fixé comme objectif l’installation de 100 000 bornes…

Lire la suite
Isolation thermique bâtiment optima énergie

Isolation thermique : Comment isoler efficacement mon bâtiment ?

Avec la hausse des coûts de l’énergie et l’importance de la cause environnementale, l’isolation thermique des bâtiments…

Lire la suite
Bâtiment à énergie positive BEPOS

Bâtiment à Énergie Positive (BEPOS) : Quelles obligations pour les bâtiments de mon entreprise ?

Les bâtiments à énergie positive entrent dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique…

Lire la suite

Vous souhaitez recevoir les derniers conseils des experts Optima Energie ?

Inscrivez-vous à la newsletter du blog pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution.