Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Filtrer par Catégories
Actualités
CEE / Décret tertiaire
Courtage en énergie
Énergie
Fournisseurs
Témoignages
Transition énergétique

Plan de sobriété énergétique : quelles mesures pour réduire sa facture ?

Partagez cet article

Face à la crise énergétique actuelle et la dépendance énergétique aux énergies fossiles, l’Europe et la France ont travaillé sur un plan de sobriété énergétique. Couplé aux actions d’efficacité énergétique, ce plan offre un potentiel de réduction de la demande énergétique de près de 50 TWh. Ce volume correspond à la production annuelle réunie de l’éolien et du solaire en 2021. 

 

En plus de ces actions, des mesures de déplacement de la demande dans la journée doivent assurer le maintien de l’acheminement énergétique. Ces mesures entrent également dans le cadre de l’objectif européen de réduction de 40% des émissions de carbone, d’ici 2050. Au total, la France propose 15 mesures dans son plan de sobriété énergétique et entre en vigueur dès l’hiver 2022-2022.

 

Les mesures de sobriété énergétique pour les entreprises

Gérer la température des locaux d’entreprise

 

La première mesure du plan de sobriété énergétique pour les entreprises est de chauffer les locaux à une température maximale de 19 degrés. Cette température est respectée en cas d’occupation, la journée, des locaux par le personnel. Dans le cas d’un usage de nuit, cette température doit être baissée à 16° degrés. Enfin, si ces mêmes locaux sont inoccupés plus de trois jours de suite, cette température doit à nouveau être baissée à 8° degrés. 

 

Mieux planifier les périodes d’utilisation du chauffage 

 

La seconde mesure est de décaler, dans la mesure du possible, la période d’usage du système de chauffage des locaux. Ce décalage, d’une quinzaine de jours, concerne à la fois la date de début du chauffage et celle de fin.

Enfin, le plan de sobriété énergétique demande aux entreprises de réduire l’utilisation de l’eau chaude sanitaire dans les locaux. Seuls les usages indispensables en eau chaude sont permis (bâtiments équipés de douches).

 

Multiplier les mesures rapides d’économie d’énergie en entreprise

 

En plus des mesures liées au chauffages, les entreprises sont invitées à :

 

  • éteindre l’éclairage intérieur dans les pièces vides ;
  • réduire l’usage de l’éclairage public au plus tard à partir de 1 heure du matin ;
  • optimiser l’usage de la climatisation et de la ventilation ;
  • remplacer des systèmes d’éclairage vieillissants ;
  • maintenir en bon état le système de chauffage pour une meilleure efficacité des installations (désembouage) ;
  • favoriser le covoiturage du personnel et le télétravail. Par exemple, les forfaits mobilités durables et de transport en commun connaissent des exonérations d’impôts pour les employeurs à partir d’un certain seuil.  

 

Pour faciliter la mise en place de ces mesures, des outils digitaux et des technologies existent. Par exemple, les systèmes d’automatisation et de contrôle des bâtiments (BACS) offrent à l’entreprise une optimisation de sa consommation d’énergie. Cet outil est capable de couper automatiquement les lumières d’une pièce inoccupée, ou encore de baisser la température du chauffage le week-end.

 

Le gouvernement lance d’ailleurs une concertation pour étendre l’obligation d’équiper les bâtiments dotés d’une puissance de chauffage ou de refroidissement supérieur à 70 KWh avec cette technologie.

 

Nouveau call-to-action

 

Les mesures de sobriété énergétique pour les bâtiments de l’Etat

 

Pour les bâtiments de l’État, les mesures du plan de sobriété énergétique reprennent les mesures à destination des entreprises, avec quelques variantes : 

 

  • Chauffer les bâtiments publics à 18°C ;
  • Décaler les horaires de travail lors des périodes de forte tension sur le réseau électrique ;
  • Limiter la vitesse à 110 km/h sur l’autoroute pour les fonctionnaires utilisant leur véhicule de service, pour les trajets professionnels. Cette mesure doit permettre une réduction de 20% de la consommation de carburant.

 

Les mesures de sobriété énergétique pour les collectivités territoriales

 

Pour les collectivités territoriales, le plan de sobriété énergétique propose 3 mesures :

 

Réduire la consommation d’électricité associée à l’éclairage public 

 

Cela se traduit par une baisse de l’intensité lumineuse, un arrêt des éclairages publics dans certaines zones urbaines, installer des équipements plus performants en terme de consommation énergétique.

 

Diminuer la température des locaux ouverts au public

 

Ainsi les gymnases doivent diminuer leur chauffage de 2°C, et d’1°C la température de l’eau des piscines. Cette mesure s’accompagne d’une réduction de 50% du temps d’éclairage lors des matchs de journée. Pour les matchs en soirée, cette diminution est de 30%.

 

Optimiser le nombre de mètres carrés chauffés dans les bâtiments publics 

 

L’objectif est de regrouper certaines activités dans les mêmes locaux pour ne pas chauffer pendant des périodes d’inactivité. Par exemple, dans un stade où les activités sportives seraient cumulées ou se suivraient sans temps morts. Certaines équipes pourraient aussi s’entraîner dans les mêmes locaux.

 

Des mesures d’accompagnement pour les particuliers

 

Ces différentes mesures pour les usages professionnels s’accompagnent d’un plan de sobriété énergétique adapté aux usages des particuliers. Par exemple, le gouvernement :

 

  • met en place un bonus sobriété pour les particuliers adoptant des actions d’efficacité énergétique. Ce bonus prend la forme d’une prime sur les factures d’électricité et de gaz naturel ;
  • propose une aide jusqu’à 9000 euros pour l’installation d’une pompe à chaleur, en remplacement d’une chaudière à gaz. Couplée à MaprimeRenov’, ces aides permettent un reste à charge de 250 euros pour le propriétaire du logement.
  • informe les français sur l’état du réseau électrique français, grâce à Ecowatt. 

 

Quels sont les impacts des actions de sobriété énergétique sur le volume d’énergie consommée ? 

 

Dans le détail, action par action, voici les économies d’énergie potentielles générées chaque année par le plan de sobriété énergétique :

 

Mesures de sobriété énergétique Economies d’énergie potentiels (en TWh/an)
Température à 19°C 23 TWh/an
Gestion intelligente des bâtiments tertiaires (BACS) 8 TWh/an
Thermostats dans les logements 6 TWh/an
Ecogestes électriques 5 TWh/an
Isolation des réseaux d’eau 3 TWh/an
Absence de terrasses chauffées/ portes fermées pour les commerces / extinction des enseignes et publicités lumineuses entre 1h et 6h du matin 2 TWh/an
Individualisation des frais de chauffage 2 TWh/an
Réduction de la période de chauffe 2 TWh/an
Réglage de la température des ballons d’eau chaude à 55°C 2 TWh/an
Maintenance des équipements de chauffe 2 TWh/an
Remplacement luminaires publics par des LED 1 TWh/an

 

Profitez de l’accompagnement d’Optima Energie pour vos actions de sobriété énergétique

 

Optima Energie accompagne les entreprises dans leur transition énergétique et sur leurs actions de sobriété énergétique. Nos équipes vous proposent un accompagnement personnalisé, regroupant :

 

  • L’analyse de vos consommations et de votre facturation ;
  • L’optimisation des contrats énergétiques ;
  • La veille du marché de l’énergie ;
  • L’obtention d’aides financières pour réaliser des travaux d’économies d’énergie (CEE)
  • Des conseils personnalisés pour développer votre autoconsommation et l’installation de panneaux photovoltaïques ;
  • Un suivi sur le respect des obligations du décret tertiaire.

 

Nouveau call-to-action

Steven Perros

Chargé de marketing chez Optima Energie, j'ai pour mission de vous simplifier la compréhension du monde de l'énergie !

Ces articles pourraient également vous intéresser

aides énergo facture énergie entreprise

Aides Énergo : Quelles entreprises peuvent bénéficier de la simplification du guichet d’aides ?

Face à la crise énergétique actuelle, le gouvernement propose une aide à destination des entreprises pour compenser…

Lire la suite
Tendance marché énergie prix

La tendance marché de l’électricité et du gaz naturel – Novembre 2022

Cette fin d’année 2022 s’inscrit dans le contexte de préparation de l’hiver. L’objectif est d’assurer un maintien…

Lire la suite
Ombrière solaire toit parking supermarchés

Ombrière solaire : des nouvelles obligations pour les entreprises

Les investissements dans les technologies pour améliorer son autoconsommation se multiplient face à la crise énergétique actuelle….

Lire la suite

Vous souhaitez recevoir les derniers conseils des experts Optima Energie ?

Inscrivez-vous à la newsletter du blog pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution.