Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Filtrer par Catégories
Actualités
CEE / Décret tertiaire
Courtage en énergie
Énergie
Fournisseurs
Témoignages
Transition énergétique

  08/12/2022

Coupure d’électricité : Quelles conséquences pendant l’hiver 2022-2023 ?

Partagez cet article

Face à la chute progressive des températures en France et aux niveaux de production d’électricité encore limités, le gouvernement envisage plusieurs scénarios de coupure d’électricité pour préserver l’équilibre sur du réseau.

Dans les faits, ces mesures de délestage du réseau devraient concerner plus de 60% de la population. Néanmoins, les sites classés prioritaires, voire critiques, ne seront pas concernés par ces mesures, à l’image des hôpitaux.

 

Inscription newsletter 

 

Pourquoi des coupures d’électricité sont-elles envisagées ? 

 

Depuis plusieurs mois, l’approvisionnement énergétique de la France est limité. Le parc nucléaire reste à des volumes de production historiquement très bas. Suite aux problèmes de production et retards dans le programme initial de maintenance, EDF connaît des difficultés pour produire des volumes suffisants d’énergie. Le nombre de réacteurs nucléaires encore à l’arrêt en janvier 2023 s’élève à 15, soit 26% du parc nucléaire. En plus de cette production nucléaire en berne, la production éolienne est limitée en ce début décembre. Le vent au large et en altitude ne permet pas de compenser le manque d’électricité actuel en France. 

 

Face à ce niveau de production électrique, le maintien de l’équilibre du réseau électrique est délicat. RTE, le gestionnaire de réseau de transport électrique, prévoit ainsi des délestages planifiés pour préserver les équipements et l’acheminement global de l’électricité, dans les cas suivants : 

 

  • Une installation de longue durée du froid en France ;
  • Des échanges électriques limités avec les pays connectés au réseau français (ex : la Belgique) ;
  • Un maintien des niveaux de consommation électrique entre janvier et mars.

 

Par ailleurs, Emmanuel Macron a rappelé, lors d’une interview accordée à TF1, que ces mesures de délestage ne seraient pas nécessaires, dans le cas où les français réduisent de 10% leur consommation d’électricité.

 

Qui va être concerné par ces mesures de délestage ? 

 

RTE prévoit un scénario dans lequel des mesures temporaires de délestage pourraient intervenir durant la journée, lors des pics de consommation. Dans les faits, deux tranches horaires sont envisagées : 

 

  • Entre 8h et 13h ;
  • Entre 18h et 20h.

 

En cas de risque de coupure, la plateforme Ecowatt affichera un signal rouge sur son site internet deux jours avant la date prévue, pour indiquer les départements concernés. Puis, la veille à 17h, les usagers pourront savoir s’ils sont concernés par ces coupures, en renseignant leur adresse. 


Qui ne subira aucune coupure d’électricité ?

 

Dans les faits, ces mesures pourront concerner jusqu’à 4 millions de personnes en simultanée, à travers toute la France. Néanmoins, certaines cas spécifiques pourront éviter toute coupure d’électricité :

 

  • Les personnes à haut risque vital, équipées d’équipements médicales à domicile, soit environ 4000 personnes ;
  • Les clients prioritaires, tels que les hôpitaux, les prisons, les pompiers, la police ;

 

Les personnes raccordées par chance aux lignes classées prioritaires ne seront également pas concernées par des mesures de délestage. Au total, plusieurs jours pourraient être concernés par ces mesures de délestage, selon Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE.


Les scénarios qui éviteront le délestage

Néanmoins, avant d’arriver à ces mesures, le gestionnaire de réseau possède d’autres leviers d’actions pour réduire la tension sur le réseau électrique, notamment :

 

  • l’interruptibilité, correspondant au délestage des 14 acteurs les plus électro-intensifs du pays, dont de gros industriels. En contrepartie, ces acteurs sont rémunérés pour permettre ce délestage ;
  • une baisse de tension de 5% sur le réseau de distribution, sans grande conséquence pour l’usager, si ce n’est une ampoule moins vive.

 

Quelles conséquences auront ces coupures de courant sur le quotidien ?

 

Pour les zones concernées par les mesures de délestage, plusieurs conséquences sur le quotidien des personnes sont à prévoir :

 

  • Des interruptions de communication de téléphonie fixe et mobile 

 

Seules les personnes sans prise T connaîtront une impossibilité temporaire de contacter les services d’urgences (15, 17 et 18). Dans ce cas de figure, il est recommandé d’appeler le 112, ou de se déplacer en physique pour obtenir de l’aide.

 

  • L’absence de chauffage électrique ;
  • L’impossibilité de réaliser des paiements par carte bancaire ;
  • Des annulations ou interruptions de trains, tramway et métros pourront intervenir ;
  • Des fermetures d’école à la demi-journée ;
  • L’arrêt des feux de signalisation et des barrières automatiques…

 

Le gouvernement étudie également un scénario de blackout général, pour organiser les actions en cas de situation d’une telle urgence. Néanmoins, ce scénario de coupure généralisée d’électricité reste pour le moment peu probable. 

 

Comment agir efficacement pour éviter les coupures d’électricité ?

 

Face à cette tension actuelle sur le réseau, le plan de sobriété propose plus de 15 actions différentes pour aider les entreprises et particuliers à réduire leur consommation d’énergie. Dans le même temps, le site Ecowatt propose également des actions simples pour réduire à court terme, la tension sur le réseau :

 

  • Réduire autant que possible la température du chauffage ;
  • Éteindre les lumières inutiles ou réduire l’éclairage ;
  • Couper les affichages et éclairages non essentiels (ex : panneaux publicitaires) ;
  • Décaler certains usages domestiques (lave-vaisselle, machine à laver, etc.) ;
  • Modérer l’utilisation des appareils de cuisson (par exemple en évitant les cuissons longues).

 

Pour vous aider dans la mise en place de ces actions, Optima Energie vous propose un accompagnement complet et personnalisé. Cet accompagnement s’articule autour de 5 pôles d’expertise : 

 

  • Achat d’énergie : Prise en main complète de votre relation avec votre fournisseur d’énergie (sourcing, comparatif, sélection du fournisseur, gestion des contrats…) ;
  • Veille de marché : Mise à disposition d’une plateforme de gestion pour détecter des opportunités de marché ;
  • Optimisation du budget : Bilan de consommation pour éviter les dérives de consommation (optimisation fiscale, ajustement puissance de compteur…) ;
  • Efficacité énergétique : accompagnement personnalisé sur le décret tertiaire, élaboration d’un plan d’action autour de l’audit énergétique ;
  • Transition énergétique : zéro émission nette avec le système de compensation carbone.

 

Inscription newsletter

Steven Perros

Chargé de marketing chez Optima Energie, j'ai pour mission de vous simplifier la compréhension du monde de l'énergie !

Ces articles pourraient également vous intéresser

électromobilité

Quelles sont les bornes de recharge les plus proches de moi ?

Pour la fin de l’année 2022, le gouvernement a fixé comme objectif l’installation de 100 000 bornes…

Lire la suite
Isolation thermique bâtiment optima énergie

Isolation thermique : Comment isoler efficacement mon bâtiment ?

Avec la hausse des coûts de l’énergie et l’importance de la cause environnementale, l’isolation thermique des bâtiments…

Lire la suite
Bâtiment à énergie positive BEPOS

Bâtiment à Énergie Positive (BEPOS) : Quelles obligations pour les bâtiments de mon entreprise ?

Les bâtiments à énergie positive entrent dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique…

Lire la suite

Vous souhaitez recevoir les derniers conseils des experts Optima Energie ?

Inscrivez-vous à la newsletter du blog pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution.