13/09/2017

Tunur : le projet de centrale solaire tunisien pour alimenter l’europe

Partagez cet article

Tunur : le projet de centrale solaire tunisien pour alimenter l’europe

 

Selon une étude, les déserts reçoivent plus d’énergie solaire en une journée que la consommation de l’humanité sur une année. C’est pourquoi la société Nur Energie, située à Londres, ambitionne de construire un complexe solaire qui sera établi dans le désert du Sahara dans l’ouest de la Tunisie, près de Réjim Maâtoug.

Tunur permettras d’alimenter non seulement le Maghreb mais aussi Malte, l’Italie voire même, à plus long terme, le sud de la France, et pourrait alimenter jusqu’à 5 millions de foyers en énergie propre.

 

Trois systèmes de câbles

 

Trois systèmes de câbles sous-marins en courant continu et à très haute tension sont envisagés. Cela permettra le transport de l’électricité vers l’Europe en minimisant les pertes. S’il voit effectivement le jour, il pourrait avoir une capacité équivalente à 3 réacteurs Nucléaire EPR (Réacteur Pressurisé Européen).

Le premier câble relie la Tunisie et Malte, car Malte est déjà relié au réseau européen. Cette connexion contribuera à positionner Malte comme point central du réseau électrique transméditerrannéen.

Le deuxième système de câble reliera la Tunisie au centre de l’Italie, avec un point de connexion au nord de Rome. Ce projet est en développement depuis plusieurs années. Il est en liaison avec le réseau italien et est en cours d’évaluation en tant que projet d’intérêt commun par la Commission européenne (label IPCEI). Un troisième câble est à l’étude et reliera la Tunisie directement au sud de la France.

 

 

« Les coûts de production devraient tourner autour de 0,10 dollars le Kwh, soit un prix très compétitif. »

Le projet est dans l’attente des autorisations de la part du ministère tunisien de l’Énergie, des Mines et des Énergies renouvelables.

Il faut toutefois noter que l’entretien de panneaux solaires dans le désert demeure complexe. Ceux-ci doivent pouvoir résister aux tempêtes de sable ainsi qu’aux chocs thermiques. Des tonnes d’eau sont également nécessaires afin de refroidir les centrales solaires et de nettoyer régulièrement les panneaux.

TuNur demeure toutefois un projet très prometteur qui devrait apporter une vraie valeur écologique et économique à ces terres désertiques.

 

marius-ciocirlan-vMV6r4VRhJ8-unsplash

Emilie Kerebel

Ces articles pourraient également vous intéresser

Année de référence

Comment définir son année de référence pour le décret tertiaire ? (INFOGRAPHIE)

Depuis son entrée en vigueur en 2019, le décret tertiaire est le sujet phare dans le monde…

Lire la suite
Optima Courtage

Opérat : Comment s’inscrire et utiliser la plateforme du décret tertiaire ?

Le décret tertiaire vise, à travers Opérat, à répondre aux enjeux de la transition écologique et énergétique…

Lire la suite
Optima Courtage

Quelle est l’activité type concernée par le décret tertiaire ?

Les premières déclarations sur la consommation énergétique des bâtiments vont débuter en septembre 2022. Ces déclarations ont…

Lire la suite