16/09/2021

Les différentes offres de marché de l’énergie : quelle offre choisir pour mon entreprise ?

Partagez cet article

Depuis la libéralisation du marché de l’énergie en 2004 pour les consommateurs professionnels, plusieurs offres de marché ont vu le jour. Ces offres s’adaptent selon :

 

  • le profil de consommation ;
  • le volume de consommation ;
  • la durée du contrat ;
  • les spécificités de consommation…

 

Ces différentes caractéristiques ont abouti à la création de 4 offres principales de marché dans l’énergie :

 

  • l’offre à prix fixe ;
  • l’offre indexée au TRV, au prix du marché de gros, à l’ARENH ;
  • la formule à clic ;
  • l’offre dynamique, la nouvelle offre de marché arrivant en France. 

 

Dans cet article, nous allons nous intéresser à ces 4 offres de marché, pour décrypter les solutions apportées, les points de vigilance et les opportunités à saisir. 

 

L’offre fixe : la recherche de la tranquillité

 

L’offre de marché à prix fixe propose aux consommateurs de profiter d’un prix identique, quelque soit la période de l’année et de la journée. Ce prix est en effet bloqué dès la signature du contrat. 

 

Cette offre impose donc de suivre attentivement les prix du marché et de contractualiser durant une période basse sur les marchés de gros de l’électricité. 

 

L’avantage de cette offre réside dans la simplicité de suivi et la budgétisation des charges énergétiques de l’entreprise. En effet, dès la contractualisation, le prix de l’énergie sera fixe, sans subir les hausses du marché de gros, tout au long du contrat. Ainsi, lors de périodes haussières sur le long terme, cette offre permet de profiter de prix de plus en plus avantageux, au fil des années. 

 

Cet avantage clair lors des pics de prix sur le marché est également l’inconvénient lorsque le marché est bas, généralement entre les périodes hivernales et estivales. En effet, les offres fixes payent plus cher en période creuse. 

 

Ces offres sont adaptées pour : 

 

  • de faibles volumes de consommation ;
  • des consommations linéaires. 

 

Pour bénéficier des prix bas proposés sur le marché de l’énergie, des offres avec des évolutions de prix sont proposées, à commencer par les offres indexées. 

 

L’offre indexée au TRV, aux marchés de gros…

 

Comme indiqué, les offres indexées permettent de profiter d’un prix variable, pour bénéficier des périodes creuses du marché de l’énergie. Ces offres peuvent être indexées :

 

  • sur le tarif réglementé de vente d’électricité. Les fournisseurs alternatifs proposent généralement des pourcentages de réduction (-4%, -8%, voire -10%) par rapport au TRV, pour être attractifs sur le marché ;
  • sur les marchés de gros (month-ahead, day-ahead…) ;
  • sur d’autres marchés (cours du pétrole pour le gaz…).

 

Une fois le marché choisi, le consommateur peut choisir son indice de prix : day-ahead ou month-ahead. Par exemple, en gaz naturel, cet indice indique au fournisseur quand il doit acheter les volumes de gaz : soit du jour pour le lendemain, soit au mois le mois. 

 

Les tarifs réglementés de vente et les marchés de gros prennent en compte plusieurs facteurs, faisant varier le prix de l’énergie : 

 

  • Niveau de production énergétique ;
  • Niveau de la demande, en France et dans le monde ;
  • Capacité du transport disponible pour le marché gazier ;
  • Cours du CO2 et du carbone ;
  • Actualités géopolitiques ;
  • Conditions météorologiques… 

 

Ces facteurs font varier à la baisse ou la hausse les cours de l’énergie, que ce soit en électricité ou en gaz naturel. Par exemple, la hausse de 5,3% du TRV gazier au 1er août 2021 s’explique par :

 

  • une hausse de la demande asiatique, qui pratique des prix plus intéressants. Les transports livrent ainsi en priorité cette zone, au détriment de l’Europe ;
  • le faible niveau de stockage gazier en France ;
  • la maintenance du Nord Stream 1, réduisant le niveau d’approvisionnement en gaz russe et norvégien. 

 

Ces offres sont intéressantes pour les entreprises :

 

  • souhaitant bénéficier des prix réduits lors des périodes creuses sur le marché ;
  • des volumes de consommation limités ;
  • avec des consommations ajustables selon la période de l’année. 

 

Pour les entreprises ayant de gros volumes de consommation, deux offres de marché sont disponibles, la formule à clic et l’offre dynamique. 

 

Les offres à formule à clic : adaptée pour les grandes consommations

 

La formule à clic permet aux consommateurs d’électricité et de gaz naturel de profiter de plusieurs prix durant l’année en question. Le consommateur peut ainsi profiter des périodes creuses de l’année pour profiter de ce prix durant quelques mois, avant de changer à nouveau de prix. Ces formules demandent de suivre quotidiennement les évolutions du marché, pour saisir les meilleures opportunités tarifaires. Cette offre est intéressante lorsque le marché est fluctuant.

 

Cette offre est donc adaptée pour les entreprises :

 

  • ayant des volumes de consommation importants ;
  • une bonne connaissance du fonctionnement du marché et de son état ;
  • un suivi quotidien des évolutions tarifaires et une charge de travail conséquente.

 

Pour suivre les tendances du marché, la newsletter d’Optima Energie vous propose :

 

  • la tendance du marché, accompagnée d’une analyse des évolutions tarifaires ;
  • des articles sur l’actualité de l’énergie ;
  • des infographies et livres blancs sur des sujets de fond…

 

 

Les offres à tarification dynamique : la nouvelle offre soutenue par la CRE

 

Cette nouvelle offre va se multiplier sur le marché énergétique français, portée par la CRE. Elle doit permettre :

 

  • d’inciter les consommateurs à optimiser leur consommation énergétique ;
  • d’avoir une flexibilité tarifaire importante ;
  • maintenir un équilibre entre l’offre énergétique et la demande. 

 

Cette offre propose de profiter des prix directs du marché de gros de l’énergie. 

 

Ainsi, cette nouvelle offre sera proposée par les fournisseurs possédant plus de 200 000 sites. La CRE précise que cette offre doit être proposée pour une catégorie particulière de consommateurs électriques. En effet, les consommateurs souscrivant cette offre doivent pouvoir ajuster à tout moment leur consommation. 

 

La CRE déconseille donc aux entreprises ayant un système de chauffage électrique, ne disposant pas d’alternative. Ces entreprises subiraient les hausses de prix des périodes hivernales. La CRE précise également que les fournisseurs sont libres de proposer tout type de complément commercial de cette offre à tarification dynamique. 

 

Cette offre est donc adaptée pour les entreprises :

 

  • suivant régulièrement les évolutions du marché énergétique ;
  • pouvant ajuster leur consommation selon le cours du marché ;
  • ayant une alternative au chauffage électrique lors de pic de marché ;

 

Vous souhaitez souscrire une de ces offres de marché ? Optima Energie, cabinet de courtiers en énergie pour entreprise basé à Vannes, accompagne votre entreprise pour souscrire l’offre la plus adaptée à votre entreprise ! 

 

marius-ciocirlan-vMV6r4VRhJ8-unsplash

Steven Perros

Chargé de marketing chez Optima Energie, j'ai pour mission de vous simplifier la compréhension du monde de l'énergie !

Ces articles pourraient également vous intéresser

Année de référence

Comment définir son année de référence pour le décret tertiaire ? (INFOGRAPHIE)

Depuis son entrée en vigueur en 2019, le décret tertiaire est le sujet phare dans le monde…

Lire la suite
Optima Courtage

Opérat : Comment s’inscrire et utiliser la plateforme du décret tertiaire ?

Le décret tertiaire vise, à travers Opérat, à répondre aux enjeux de la transition écologique et énergétique…

Lire la suite
Optima Courtage

Quelle est l’activité type concernée par le décret tertiaire ?

Les premières déclarations sur la consommation énergétique des bâtiments vont débuter en septembre 2022. Ces déclarations ont…

Lire la suite