02/04/2021

Le point sur l’énergie en matière de réglementation

Partagez cet article

Maîtriser ses dépenses en énergie est un véritable enjeu pour les dirigeants d’entreprise, notamment ceux des commerces de proximité. Que ce soit en termes de chauffage pour le confort, d’éclairage de la surface de vente, de climatisation ou encore de ventilation, une consommation trop énergivore est synonyme de facture salée.

 

Pour réduire vos dépenses en énergie, faire le point sur vos postes de consommation est primordial. Mais, bien qu’elle évolue sans cesse, il est aussi indispensable de connaître la réglementation de l’univers de l’énergie. 

 

Quels sont les principaux postes de dépenses de l’énergie ?

 

La consommation d’énergie peut s’avérer très variable dans le secteur du commerce. En effet, d’une boutique à l’autre, des écarts importants sont inévitables. Ces derniers sont dus à l’utilisation des appareils, de l’isolation du local, de sa fonctionnalité… 

Néanmoins, on distingue 4 grands postes de dépenses :

 

  • L’éclairage

 

L’éclairage est un élément indispensable pour l’attractivité d’un commerce. Il représente en moyenne 25% de la facture énergétique (Source : ADEME).

 

  • Le chauffage

 

Tout comme l’éclairage, il est un poste de dépense important afin d’assurer le confort de la clientèle. Il représente un coût d’environ 22% de la facture énergétique. De nombreuses entreprises utilisent également le gaz de ville pour le chauffage.

 

  • La ventilation et la climatisation

 

La ventilation et la climatisation améliorent le confort de chacun, tout en offrant plus d’attractivité au point de vente. Il faut savoir qu’à utilisation égale, la climatisation est plus consommatrice que le chauffage. Ce poste représente donc en moyenne 13% de la facture énergétique sur le territoire français, mais peut atteindre plus de 25% dans certaines régions. Le coût de la ventilation est d’environ 7%.

 

  • La production de froid

 

La production de froid est indispensable pour la conservation des produits frais dans les commerces alimentaires. À titre d’exemple, elle représente une dépense énergétique d’environ 29% pour les boucheries et traiteurs. Mais pour une supérette, elle peut grimper jusqu’à un coût représentant 70% de la facture d’énergie !

 

Quid de la réglementation de l’énergie sur les principaux postes de dépenses ?

 

Pour réduire vos dépenses énergétiques sur vos postes de consommation, il est essentiel de connaître certaines normes réglementaires. En tant que professionnel, vous êtes soumis à des obligations relatives aux bâtiments existants et bâtiments neufs.

 

  • En matière d’éclairage

 

Concernant les bâtiments du secteur tertiaire, la norme 12464-1, relative au niveau d’éclairage moyen dans les commerces réglemente le niveau d’éclairage selon l’activité du commerce. Il convient ainsi de distinguer les zones de vente (éclairage à 300 lumens), des caisses et zones d’emballage (éclairage à 500 lumens). 

 

Pour coller à des valeurs plus environnementales, l’éclairage nocturne des commerces est réglementé. Un arrêté publié le 25 janvier 2013 présente les conditions d’éclairage. En tant que professionnel, vous pouvez éclairer vos vitrines dès 7 heures du matin, ou 1 heure avant le début de votre activité. 

 

  • En matière de chauffage

 

Vous souhaitez construire un nouveau bâtiment ? Sachez que la Réglementation Thermique (RT) 2012 prescrit l’utilisation de matériaux performants. L’idée est de réduire les déperditions énergétiques (et, par conséquent, les besoins de chauffage !). La RT2012 encourage également le recours aux énergies renouvelables en matière de chauffage.

 

Les entreprises faisant partie du dispositif CEE (Certificat d’Économies d’Énergie) ont aussi la possibilité d’obtenir des aides. Un cahier des charges précis définit les travaux de rénovation énergétique qui peuvent être réalisés, comme l’isolation par l’extérieur.

 

Le code de la construction et de l’habitation fixe quant à lui les températures à respecter (19° en moyenne en journée) dans les locaux recevant du public.

 

  • En matière de ventilation et de climatisation

 

La réglementation de la ventilation et de la climatisation est notamment régie par les règlements sanitaires départementaux. Ils définissent les conditions de ventilation dans différents secteurs. Dans un commerce, le taux de renouvellement d’air est fixé à 22 m3/heure/occupant.

 

Il faut savoir que le dispositif CEE fonctionne aussi pour les recharges de climatisation !

 

Quant à la réglementation F-Gaz concernant les fluides frigorigènes, elle vise à réduire les émissions de CO2 en diminuant progressivement la mise à disposition de gaz à fort potentiel de réchauffement global, notamment les HFC (HydroFluoroCarbure). 

 

  • En matière de production de froid

 

Plusieurs règlements régissent la production de froid dans les commerces alimentaires :

 

 

Et si vous faisiez appel à un courtier en énergie pour faire le point de votre consommation énergétique ?

 

Les courtiers en énergie sont là pour vous aider à optimiser vos dépenses énergétiques, et, par conséquent, réduire vos factures d’électricité et de gaz. Professionnels aguerris, ils vous accompagnent dans la durée pour un meilleur suivi de vos contrats.

 

Estimation de votre consommation prévisionnelle en énergie, comparaison et décryptage des offres du marché, suivi de l’évolution de la réglementation en vigueur, le courtier en énergie est un acteur de proximité aux multiples casquettes.

 

Grâce à sa parfaite connaissance du marché, le courtier en énergie renégocie les prix et les conditions de vos contrats énergétiques. En définissant au préalable vos besoins, il vous permettra d’optimiser parfaitement votre consommation, et par la même occasion, votre facture !

 

Pour la mise en place d’un budget énergétique sur-mesure, et une meilleure connaissance du marché, Optima Énergie est à vos côtés. Nos experts en énergie sont à votre disposition pour vous apporter tous les conseils indispensables à une bonne maîtrise de votre budget énergétique. N’hésitez pas à nous contacter, car réduire sa consommation en énergie, c’est possible !

Vous souhaitez approfondir le sujet ? Téléchargez notre livre blanc : Le Guide de l’Énergie !

marius-ciocirlan-vMV6r4VRhJ8-unsplash

Clémentine Masson

Passionnée par la rédaction et le design, j'ai à coeur de vous faire découvrir le monde de l'énergie, et tous ses secrets !

Ces articles pourraient également vous intéresser

Offres de marché

Les différentes offres de marché

Depuis la libéralisation du marché de l’énergie en 2004 pour les consommateurs professionnels, plusieurs offres de marché…

Lire la suite
Optima Energie

ABCdaire de l’énergie : découvrez le tome 2 !

L’année dernière, nous vous avons préparé l’ABCdaire de l’énergie, présentant 19 expressions utilisées par les professionnels de…

Lire la suite
Garanties d'origine

Les garanties d’origine, preuve de votre engagement écologique

Pour bien comprendre le mécanisme des garanties d’origine, il est nécessaire de garder en tête la composition…

Lire la suite