18/06/2021

Devenir courtier en énergie : un métier en pleine expansion (INFOGRAPHIE)

Partagez cet article

Le métier de courtier en énergie a été créé à la suite de l’ouverture du marché de l’électricité et du gaz à la concurrence. Depuis 2004, le marché est passé d’une situation de monopole, partagée entre EDF et GDF, à près de 72 fournisseurs différents. La lecture devenant de plus en plus complexe, plusieurs entreprises se sont lancées dans le suivi du marché pour le compte des consommateurs. 

 

Dans cet article, nous allons voir en détail :

 

  • les missions du courtier en énergie ;
  • la formation nécessaire pour exercer ce métier ;
  • les compétences pour devenir courtier en énergie ;
  • l’accompagnement proposé par Optima Energie pour lancer son activité.

 

Avant d’aller dans le détail de ce métier, il est important de faire un point sur la situation du marché électrique et gazier en France. Cela nous permettra de comprendre le rôle et les missions du courtier en énergie. 

 

Le marché de l’électricité et du gaz : quelle évolution depuis 2004 ? 

 

Les entreprises ont été les premiers acteurs concernés par l’ouverture du marché de l’énergie. Depuis 2004, elles sont en capacité de choisir librement leur fournisseur d’électricité ou de gaz. En 2007, le marché des particuliers a suivi cette logique d’ouverture à la concurrence. Cela a entraîné l’arrivée de nombreux fournisseurs d’énergie sur le sol français. 

 

On compte aujourd’hui près de 72 fournisseurs d’énergie différents en France, ayant signé un contrat avec RTE. Cette ouverture à la concurrence a compliqué la lecture pour les consommateurs. Ce souhait d’ouvrir le marché de l’énergie français est porté par l’Union Européenne. Cela pourrait entraîner d’ici 2024 la dissolution d’EDF pour répondre à la volonté de concurrence libre et loyale. 

 

Au-delà de ce nombre de fournisseurs en forte hausse, d’autres facteurs font que le marché de l’énergie est complexe à suivre pour les consommateurs. 

 

Une volatilité du marché qui n’aide pas les consommateurs

 

Le prix de l’électricité et du gaz naturel est dépendant de plusieurs facteurs. Ces facteurs peuvent être :

 

  • météorologiques ;
  • économiques ;
  • fiscaux ;
  • juridiques ;
  • politiques ;
  • logistiques ;
  • géopolitiques… 

 

Par exemple, les températures froides prolongées en Europe ont entraîné en avril 2021 une hausse du prix du gaz de 3%. Pour saisir les bonnes opportunités, il est donc nécessaire de suivre au quotidien le marché. Ces évolutions du marché ont donc entraîné la création de prestations de service pour aider les entreprises à suivre ce marché. 

 

 

Le courtier en énergie : quelles sont ses missions ? 

 

Avant toute chose, le courtier en énergie se doit de suivre le marché de l’énergie au quotidien et de comprendre les évolutions. Il existe un vocabulaire riche dans l’énergie lié aux différents marchés (Forward, Futures, OTC, CAL, liquidité…). Ces concepts sont à connaitre pour comprendre les évolutions du marché. 

 

Cela lui permet d’acquérir une expertise et une valeur ajoutée pour élaborer un portefeuille client de qualité. Ensuite, selon l’aisance technique du courtier, il peut proposer plusieurs services en lien avec la consommation d’énergie : 

 

Service de courtage en énergie :

 

Ce service implique la comparaison des offres des différents fournisseurs d’énergie selon plusieurs critères : 

 

 

Au final, le courtier sort une sélection des fournisseurs pouvant répondre aux besoins du client, au prix le plus compétitif. 

 

Service d’optimisation fiscale :

 

Le courtier en énergie analyse la facture d’énergie du consommateur et propose plusieurs actions pour réduire la part des taxes sur la facture :

 

 

Service d’accompagnement à la transition énergétique

 

Le courtier en énergie peut accompagner les entreprises dans la mise en place de la transition énergétique au sein des locaux. Le dispositif des CEE permet de répondre à la fois aux enjeux économiques de l’entreprise et à la préservation de l’environnement. 

D’autres services complémentaires peuvent également être proposés selon les compétences techniques des courtiers : 

 

  • la maximisation du tarif d’acheminement ;
  • le suivi des achats de garanties d’origine et de capacité pour les grands consommateurs d’énergie ;
  • la maîtrise de l’énergie réactive…

 

Comment devenir courtier en énergie ?

 

La formation la plus adaptée pour devenir courtier en énergie est dans l’univers commercial. Par exemple, on peut citer les cursus suivants :

 

  • BTS Management Commercial Opérationnel (MCO) ;
  • BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client (BTS NDRC) ;
  • DUT Techniques de Commercialisation ;
  • ….

 

Ensuite, pour devenir courtier en énergie, cette formation doit être accompagnée par une expérience dans l’environnement énergétique. Cette expérience permet d’acquérir des compétences techniques de base, essentielles pour exercer cette profession. Cette association entre formation commerciale et l’apprentissage sur le terrain est la meilleure manière pour devenir courtier en énergie. En effet, il n’existe pas de formation directe pour exercer ce métier.

 

Il est à noter qu’avec de la volonté et une conscience professionnelle notable, il est tout à fait possible de devenir courtier en énergie. Des accompagnements pour acquérir la technicité du marché sont proposés par Optima Energie, dans le cadre d’un partenariat. Ainsi, si vous avez déjà une expérience dans le courtage immobilier, Optima Energie peut vous accompagner dans le développement de votre activité dans l’énergie. 

 

L’accompagnement d’Optima Energie 

 

Optima Energie est un cabinet de courtage énergétique créé en 2016 à Vannes. Il accompagne plus de 6000 consommateurs professionnels d’énergies (électricité et gaz) partout en France. Il forme et accompagne également des courtiers indépendants dans le développement de leurs activités, au travers d’un partenariat. 

 

Un accompagnement hebdomadaire 

 

Optima Energie aide les courtiers partenaires dans :

 

 

Cette formation donne une maîtrise conséquente des différents concepts et vocabulaires sur le marché électrique et gazier. Elle permet d’avoir une maîtrise pour comparer, challenger et soumettre une offre attractive à un client professionnel. 

 

Pour assurer cette maîtrise technique, chaque courtier partenaire d’Optima Énergie a un accès quotidien :

 

  • au service de pricing pour obtenir les tarifs des différents fournisseurs d’énergie ;
  • au service administratif pour assurer la bonne complétude des contrats ;
  • à un CRM complet permettant de suivre à long terme ses clients ;
  • au pôle marketing pour accompagner dans la création de supports de communication. 

 

Si vous souhaitez être accompagné par Optima Energie pour lancer votre activité, vous pouvez télécharger dès maintenant notre infographie sur le courtier en énergie !

marius-ciocirlan-vMV6r4VRhJ8-unsplash

Clémentine Masson

Passionnée par la rédaction et le design, j'ai à coeur de vous faire découvrir le monde de l'énergie, et tous ses secrets !

Ces articles pourraient également vous intéresser

Année de référence

Comment définir son année de référence pour le décret tertiaire ? (INFOGRAPHIE)

Depuis son entrée en vigueur en 2019, le décret tertiaire est le sujet phare dans le monde…

Lire la suite
Optima Courtage

Opérat : Comment s’inscrire et utiliser la plateforme du décret tertiaire ?

Le décret tertiaire vise, à travers Opérat, à répondre aux enjeux de la transition écologique et énergétique…

Lire la suite
Optima Courtage

Quelle est l’activité type concernée par le décret tertiaire ?

Les premières déclarations sur la consommation énergétique des bâtiments vont débuter en septembre 2022. Ces déclarations ont…

Lire la suite