Comparateur électricité professionnel pour entreprises

Le comparateur en électricité permet aux entreprises et consommateurs professionnels (associations, syndics de copropriété, méthaniseurs…) de comparer les offres d’une vingtaine de fournisseurs en quelques clics.

Comment fonctionne le comparateur professionnel de fournisseurs en électricité ?

Le comparateur d’Optima Energie va se baser sur les informations de votre société, des historiques de consommation ou encore du type de compteur installé, pour établir une comparaison entre les offres existantes. Pour créer votre comparatif et profiter de l’accompagnement d’Optima Energie, l’outil se base sur les informations suivantes : 

 

  • le numéro de Point De Livraison (PDL) ;
  • le SIRET de l’entreprise ;
  • le nombre de sites concernés (mono-site / multi-sites) ;
  • l’énergie concernée par ce comparatif (électricité ou gaz naturel) ;
  • le nom de votre fournisseur actuel ;
  • la date d’échéance de votre contrat actuel ;
  • les préférences pour votre prochain contrat (énergie verte, type d’offre souhaitée, prix compétitif…).

 

Une fois ces informations renseignées, le comparateur va vous proposer une sélection des offres énergétiques les plus proches, afin de faciliter votre choix.

 

 

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Quelles entreprises peuvent utiliser le comparateur en électricité d’Optima Energie ?

     

    Le comparateur en ligne d’Optima Energie s’adresse à toutes les entreprises qui consomment de l’électricité et du gaz naturel, et qui souhaitent comparer les offres des fournisseurs : 

     

    • Industriels ;
    • Commerces de proximité ;
    • Hôtels ;
    • Syndics de copropriété ;
    • Boulangeries ;
    • Prestations de service ;
    • Méthaniseurs…

     

    Accédez en quelques clics à un comparatif détaillé des offres énergétiques les plus adaptées selon votre profil de consommation. 

     

    Pourquoi est-il intéressant de changer de fournisseur d’électricité pour son entreprise ? 

     

    Pour optimiser le prix de votre électricité, il est nécessaire de mettre en concurrence les fournisseurs d’énergie et de comparer leurs propositions contractuelles. Cela permet à votre entreprise de souscrire un prix compétitif et d’éviter toute reconduction tacite. 

     

    La reconduction tacite du contrat est utilisée par les fournisseurs pour reconduire le contrat actuel d’énergie, quand aucune partie (client ou fournisseur) ne manifeste l’envie de rompre le contrat, à un prix déterminé par le fournisseur. Ces reconductions tacites sont à éviter pour votre entreprise, car le fournisseur peut conserver les conditions contractuelles actuelles, même si vos besoins énergétiques ont changé. Pour s’assurer que vos besoins énergétiques soient en phase avec vos conditions contractuelles, il est important d’éviter toute reconduction tacite.

     

    Quels sont les fournisseurs en électricité accessibles avec le comparatif d’Optima Energie ? 

     

    Grâce au comparateur, vous accédez en quelques clics à plus d’une vingtaine de fournisseurs en électricité et gaz naturel : 

     

    • Energem : Fournisseur en électricité verte, Energem accompagne les clients professionnels dans la fourniture d’énergie, à moindre coût ;
    • Iberdrola :  Fournisseur espagnol en gaz naturel et électricité proposant des offres alternatives en énergies renouvelables pour les particuliers et professionnels ;
    • Vattenfall : Fournisseur suédois présent en France depuis 2000, Vattenfall propose des offres compétitives en électricité pour les entreprises  ;
    • Eni : Fournisseur italien d’électricité et de gaz naturel, Eni est présent depuis 2007 en France pour la fourniture de gaz ;
    • Priméo Energie : Producteur d’énergies renouvelables et fournisseur suisse, Priméo Energie propose des offres de marché vertes pour les entreprises ;
    • Enovos : Fournisseur alternatif luxembourgeois, Enovos propose des offres en électricité variées pour tout type de professionnel ;
    • Save Énergies : Présent depuis 2011 en France, Save Energies est un fournisseur alternatif, proposant des solutions énergétiques respectueuses de l’environnement  ;
    • Gazel Energie : Producteur d’électricité et fournisseur de gaz naturel, Gazel Energie propose de nombreuses offres de marché pour les entreprises et consommateurs professionnels d’électricité ;
    • Gaz Electricité Grenoble (GEG) : GEG est un producteur d’énergies renouvelables et gestionnaire du réseau de distribution de Grenoble ;
    • Engie : Fournisseur historique de gaz naturel, Engie propose des offres en tarifs réglementés et en offres de marché.

     

    Ces fournisseurs d’électricité proposent de nombreuses offres à destination des professionnels : fixe, indexée, clic, ARENH… 

    Pourquoi est-il nécessaire de comparer les offres en électricité pour votre entreprise ?

     

    Optima Energie propose aux entreprises et consommateurs professionnels un accompagnement complet pour déceler les meilleures offres en électricité pour leur structure. À partir des données de consommation de votre entreprise (historique, courbe, appels de puissance…), le comparateur en électricité vous accompagne pour déterminer les offres les plus adaptées à vos besoins.

     

    La fin des tarifs réglementés, quelles conséquences sur le budget énergétique de mon entreprise ? 

     

    Au début des années 2000, l’état Français, en compagnie de l’Union Européenne, a décidé d’ouvrir le marché de l’énergie à la concurrence, et de mettre fin au monopole d’EDF et GDF. L’objectif de cette décision était d’apporter une pression concurrentielle sur les acteurs historiques, le tout pour favoriser l’innovation et l’intérêt du consommateur. Cette logique d’ouverture à la concurrence a abouti, en 2019, à la publication de la loi Énergie-Climat, annonçant la disparition des tarifs réglementés de vente d’électricité et de gaz naturel. 

     

    Cette fin des TRV pour les entreprises vise à inciter ces consommateurs professionnels à porter une plus grande attention sur leurs dépenses énergétiques, et à se tourner vers une énergie plus verte. Depuis le 1er janvier 2021, les entreprises de plus de 10 salariés et/ou de plus de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires, doivent se tourner vers les offres dites “de marché''. 

     

    A l’inverse des tarifs réglementés, les offres de marché ont une date d’échéance, permettant au consommateur de renégocier ses conditions contractuelles régulièrement (entre 1 et 5 ans).  Au-delà du prix souscrit, cette renégociation peut aussi permettre de mettre à jour les informations sur vos besoins énergétiques, selon vos prévisions d’activité. Cela permet ainsi à votre entreprise d’avoir un budget énergétique optimisé à moyen terme.   

     

    Quelles sont les offres de marché en électricité disponibles pour les entreprises ? 

     

    Depuis l’ouverture en 2007 du marché de l’électricité français, les fournisseurs d’énergie ont élaboré plusieurs formules de tarification, afin d’adapter la facture d’énergie au plus près des besoins réels des entreprises. Ainsi, on retrouve actuellement 4 formules tarifaires différentes : 

     

    • L’offre à prix fixe

    Les offres de marché à prix fixe sont commercialisées par les fournisseurs alternatifs mais également par les fournisseurs historiques (EDF et ENGIE). Le principe d’une offre à prix fixe est de profiter d’un prix identique de l’électron sur toute la durée du contrat. 

     

    • L’offre ARENH (droits ARENH)

    Cette offre permet d’avoir une partie de sa facture basée sur le dispositif de l’ARENH, et de profiter d’une partie de son électricité à un prix de 42€/MWh. Le reste du prix de l’électricité est dépendante du marché de gros de l’électricité. Cette offre est intéressante pour accéder à des prix plus avantageux à l’année. Néanmoins, selon les niveaux d'écrêtement chaque année, des hausses de quelques euros par MWh peuvent être facturées par le fournisseur. 

     

    • L’offre CLIC

    L’offre CLIC est une offre structurée proposée aux consommateurs professionnels d’énergie ayant une consommation annuelle supérieure à 10 GWh d’électricité par site. Elle offre la possibilité au consommateur de modéliser son profil de consommation et donc  sa stratégie d’achat pour acheter au moment le plus opportun, selon les évolutions du marché. Le consommateur peut ainsi sélectionner plusieurs prix tout au long de l’année. A la fin, la moyenne de ces prix d’achat formera le prix de fourniture final.

    En fonction des fournisseurs, le client peut avoir le choix de faire entre 3 et 6 clics par année. Cela permet ainsi au consommateur d’être au plus proche de la réalité du marché, et d’optimiser son budget énergétique tout au long de l’année. Néanmoins, cette offre peut être chronophage et demande une expertise et un suivi régulier du marché pour fixer les meilleurs prix du marché. Certains fournisseurs proposent aux consommateurs une prestation en interne pour gérer les clics. A partir de créneaux tarifaires définis préalablement avec le client, le fournisseur peut bloquer les prix répondant aux critères tout au long de l’année. Malgré cette gestion de la part du fournisseur, cela demande au consommateur d’être attentif aux évolutions du marché.

     

    • L’offre SWAP

    L’offre SWAP est proposée aux consommateurs ayant signé une offre à prix fixe, bénéficiant de droits ARENH. Avant le début de fourniture du contrat d’électricité, l’offre « SWAP revente ARENH » permet de bénéficier des gains de la revente de ses droits ARENH (42 €/MWh) par rapport au prix du marché de gros, sur la facture. 

    Pour illustrer cette offre, prenons un exemple. Une PME a souscrit un contrat d’électricité avec un fournisseur, à un prix fixe de 67 €/MWh. Sur ce contrat de fourniture d’électricité avec un volume de 3 GWh, l’entreprise a des droits ARENH pour un total de 100 MWh. Au 14 février 2022, le prix du marché sur 2022 est établi à 167 €/MWh. Ainsi, l’entreprise, en revendant ses droits ARENH au prix du marché (167 - 42 = 125 €/MWh de bénéfice) peut profiter d’une partie du bénéfice généré par cette revente sur le montant facturé. 

     

    • L’offre dynamique

    Soutenue par l’Union Européenne, cette nouvelle offre devrait arriver en France au cours de l’année 2022. Elle devrait s’adresser aux entreprises et consommateurs professionnels avisés sur les actualités énergétiques, capables de suivre au quotidien les cours des marchés. En effet, le concept de cette offre à tarification dynamique propose au consommateur d’accéder directement aux prix du marché de gros de l’électricité. Cette offre permet ainsi au consommateur de profiter des périodes creuses, avec des prix abordables, mais aussi subir les hausses, lors des périodes de pointe. 

    La CRE a bien conscience des risques que cela peut engendrer pour des entreprises non averties. Ainsi, elle recommande que cette offre s’adresse donc en priorité aux entreprises en capacité d’être flexibles dans leur demande énergétique. Cela signifie que les consommateurs doivent pouvoir réduire à tout moment leur consommation d’énergie (coupure du chauffage, de machines…), afin de limiter l’impact sur la facture.

     

    Quelles sont les durées d’engagement proposées par les fournisseurs d’électricité ? 

     

    Les fournisseurs d’énergie proposent aux consommateurs en électricité plusieurs durées d’engagement, variables selon l’état du marché et la volonté de votre entreprise. En 2022, les durées de contrat disponibles sont :

     

    • 12 mois ;
    • 24 mois ;
    • 36 mois ; 
    • 48 mois ;
    • 60 mois. 

     

    Pour bien comparer les offres énergétiques entre elles, il est donc important d'être vigilant à la durée de contrat proposée par les fournisseurs. Les fournisseurs peuvent proposer des durées de contrat différentes, débouchant sur des budgétisations différentes. Grâce au comparateur d’Optima Energie, vous accédez à un comparatif détaillé, basé sur des durées de contrat identiques. Cela vous permet de comparer efficacement les offres, au travers de critères objectifs et précis.

     

     

    Quels sont les critères de comparaison à prendre en compte pour choisir son fournisseur d’électricité ? 

     

    Pour sélectionner le fournisseur d’électricité le plus adapté pour votre activité professionnelle, plusieurs informations sont à comparer. En effet, sur la facture d’énergie, on peut retrouver de nombreux critères de comparaison, qui peuvent orienter votre décision. On peut prendre en considération le prix, les taxes associées ou encore le coût d’acheminement (TURPE). Le comparateur en électricité prend en considération les nombreuses informations techniques, contractuelles et budgétaires, pour vous faciliter le choix de votre fournisseur d’énergie. En outre, vous pouvez comparer :

     

    • le prix en MWh proposé par chaque fournisseur ;
    • les tarifs d’acheminement de l’électricité ;
    • les conditions contractuelles (prix d’abonnement, services associés, les formules de contrat…) ;
    • les coûts associés à votre consommation (CEE, marché de capacité…) ;
    • l’estimation du budget énergétique, par offre, sur toute la période contractuelle…

     

    Ce niveau de détail vous permet de comparer efficacement les différentes offres, et de sélectionner celle qui convient le mieux aux besoins de votre entreprise.

     

    Quelles sont les offres les plus adaptées selon mon type de compteur ? 

     

    Pour alimenter votre entreprise en électricité, plusieurs types de compteurs existent sur le marché, adaptés selon votre niveau et profil de consommation. Parmi les différents types de compteurs, on retrouve :

     

    • Les compteurs électromécaniques : Modèles de compteurs en électricité les plus anciens, ils possèdent un disque qui tourne proportionnellement à l’énergie consommée.  

     

    • Les compteurs électroniques : il s’agit de la 2ème génération de compteurs d'électricité : plus de roues et toutes les informations défilent à l’écran.

     

    Ces deux premières générations de compteurs électriques donnent accès à plusieurs offres standards en électricité : base, HP/HC, EJP, tempo. Ces deux compteurs vont peu à peu laisser la place au compteur Linky, pour affiner la gestion de la demande en électricité. 

     

    • Le compteur communiquant Linky : Cette nouvelle génération de compteur, installée par Enedis, va permettre aux consommateurs électriques de profiter de nouvelles offres de marchés, optimisées selon vos données de consommation. Cela va permettre aux fournisseurs d’énergie de proposer de nouvelles offres avec des différenciations temporelles plus fines (offres super-creuses, tarifs spécifiques sur le week-end, Heures Pleines basses…).

     

    Ainsi, grâce au comparateur et à votre compteur Linky, vous pouvez optimiser votre budget énergétique à long terme, pour limiter l’impact de la hausse des prix. 

     

    Comment on définit les segments d’électricité chez les professionnels ?

     

    Il y a quelques années, les gestionnaires du réseau de distribution employaient les termes de « tarif bleu », « tarif jaune » ou bien encore « tarif vert ». Depuis 2016, ces segments ont été remplacés, pour accompagner la fin des tarifs réglementés de vente d’électricité. 

     

    En 2022, il existe 5 segmentations différentes pour les entreprises :

     

    • Le segment C5 désigne les entreprises qui étaient auparavant en tarif bleu. Les entreprises de ce segment disposent d’une puissance souscrite au compteur allant de 3 à 36 kVA. Les C5 sont reliés au réseau électrique dit de Basse Tension. Les C5 sont les seuls consommateurs professionnels d’électricité en France à pouvoir encore choisir entre les Tarifs Réglementés de Vente (TRV) et les offres de marché à condition d’avoir moins de 10 salariés et/ou générer un CA de moins de 2 millions d’euros.

     

    • Le segment C4 désigne les entreprises qui étaient auparavant en tarif jaune, avec une puissance souscrite au compteur allant de 42 à 250 kVA. Les C4 sont eux aussi reliés au réseau électrique de basse tension. Pour cette raison, les entreprises de ce segment voient apparaître le terme de « BT sup 36 kVA » sur leurs factures d’électricité. 

     

    • Le segment C3 désigne les entreprises initialement en tarif vert, que ce soit les A5, A8, B ou C. Ces entreprises disposent d’une puissance souscrite au compteur qui est inférieure à 250 kVA mais qui sont reliées au réseau électrique dit de « Haute Tension » (HT).

     

    • Le segment C2 désigne les entreprises qui étaient aussi en tarif vert, mais avec des volumes annuels de consommation d’électricité importants, avec une puissance souscrite supérieure à 250 kVA. 

     

    Les segments C4, C3 et C2 disposent d’un compteur électrique permettant le dépassement de puissance avec une facturation supplémentaire pour ne pas arrêter l’activité de l’entreprise.

     

    • Les entreprises qui font partie du segment C1 disposent d’un statut particulier. Les sites en C1 disposent d’un contrat dit « CARD ». Ce contrat spécifique signifie que l’entreprise signe un contrat pour l’acheminement d’électricité directement avec le gestionnaire de réseau de distribution concerné (Enedis ou RTE)  et un contrat pour la fourniture d’électricité avec un fournisseur sélectionné et qui assume le rôle de responsable d’équilibre du réseau électrique.

    Quels sont les critères de comparaison à prendre en compte pour choisir son fournisseur d’électricité ? 

     

    Pour sélectionner le fournisseur d’électricité le plus adapté pour votre activité professionnelle, plusieurs informations sont à comparer. En effet, sur la facture d’énergie, on peut retrouver de nombreux critères de comparaison, qui peuvent orienter votre décision. On peut prendre en considération le prix, les taxes associées ou encore le coût d’acheminement (TURPE). 

     

    Le comparateur en électricité prend en considération les nombreuses informations techniques, contractuelles et budgétaires, pour vous faciliter le choix de votre fournisseur d’énergie. En outre, vous pouvez comparer :

     

    • le prix en MWh proposé par chaque fournisseur ;
    • les tarifs d’acheminement de l’électricité ;
    • les conditions contractuelles (prix d’abonnement, services associés, les formules de contrat…) ;
    • les coûts associés à votre consommation (CEE, marché de capacité…) ;
    • l’estimation du budget énergétique, par offre, sur toute la période contractuelle…

     

    Ce niveau de détail vous permet de comparer efficacement les différentes offres, et de sélectionner celle qui convient le mieux aux besoins de votre entreprise.  

     

    Comment se passe la résiliation de contrat d’électricité avec mon ancien fournisseur d’électricité ? 

     

    Lors d’un changement de fournisseur d’électricité, une question revient régulièrement : comment se passe la résiliation du contrat d’énergie actuel ? Cette question est légitime et la réponse est très simple. Une fois le contrat avec votre nouveau fournisseur signé, le gestionnaire de réseau s’occupe de tout pour vous. Enedis est chargé de prendre contact avec votre fournisseur actuel, pour résilier le contrat et basculer votre entreprise vers votre nouveau contrat. Cette transition vous garantit une absence de coupure d’énergie. 

    Néanmoins, il est important d’être vigilant aux dates d’échéance du contrat actuel. Pour éviter tout frais de résiliation, il faut que votre futur contrat débute à échéance du contrat actuel. Pour cela, vous pouvez faire appel à un courtier en énergie : il assure une bonne transition entre l’ancien et le nouveau contrat. 

    Vous pouvez également rédiger une lettre de résiliation, à destination de votre fournisseur actuel, pour certifier votre volonté de changer de fournisseur, et avoir une preuve écrite de votre démarche.

     

     

    Quelles actions sont possibles pour optimiser à long terme sa facture d’électricité ? 

     

    En plus de renégocier le prix de l’électron avec votre fournisseur, plusieurs solutions complémentaires peuvent permettre à votre entreprise de maîtriser à long terme le budget énergétique. Dans le contexte actuel sur le marché de l’électricité, l’optimisation de son besoin énergétique devient la clé pour maîtriser la hausse de sa facture énergétique. Pour illustrer cette tendance, entre janvier 2020 et janvier 2021, les prix de l’électricité ont doublé, preuve d’une tension élevée sur le marché. 

     

    Pour contrer cette tendance haussière, la vision des politiciens et acteurs du marché se résume en une phrase “la meilleure économie d’énergie est l’énergie que l’on ne consomme pas”. Cette vision s’illustre au niveau de la législation. En effet, l’instauration du décret tertiaire en France, pour inciter les bâtiments tertiaires à réduire de 40% leur consommation énergétique d’ici 2030, et 60% d’ici 2050, par rapport à l’année de référence, démontre l’envie du gouvernement d’optimiser la demande, pour faire face aux limites de la production. 

     

    Pour aider les entreprises à atteindre leurs objectifs d’optimisation de la consommation énergétique, des aides financières ont été instaurées. Par exemple, les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) permettent à un particulier ou un professionnel de financer une partie de ses travaux d’économies d’énergie. Financés par les fournisseurs d’énergie, cette aide s’adresse à 6 catégories de travaux : 

     

    • agriculture ;
    • industrie ;
    • réseau ;
    • résidentiel ; 
    • tertiaire ;
    • transport. 

     

    Les Certificats d’Économies d’Énergie peuvent ainsi financer l’amélioration de l’isolation de votre bâtiment, ou encore rénover votre système de chauffage, l’installation de pompes à chaleur… Cette aide financière peut être combinée ensuite avec l’optimisation fiscale des taxes associées à votre consommation d’électricité (CSPE). Au travers d’une optimisation de la puissance souscrite, les experts d’Optima Énergie peuvent réduire le montant total des taxes facturées.

    Vous souhaitez comparer les fournisseurs d'énergie ?

    Nos courtiers en énergie sont prêts à répondre à toutes vos questions énergétiques !