Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Filtrer par Catégories
Actualités
CEE / Décret tertiaire
Courtage en énergie
Énergie
Fournisseurs
Témoignages
Transition énergétique

3 étapes à suivre pour optimiser la consommation énergétique de votre logement (maison/appartement)

Partagez cet article

Rénover son logement pour optimiser sa consommation énergétique (électricité ou gaz naturel) afin de le rendre éco-responsable et respectueux de la transition énergétique est un sujet en pleine expansion. Portée par l’Union Européenne et le gouvernement, cette nouvelle approche du logement en France demande de réfléchir à ses besoins énergétiques. Il demande également de déceler les équipements permettant des gains de consommation durables. 

 

Au-delà de l’optimisation énergétique à court terme par l’installation du nouvel équipement plus performant, celui-ci doit également pouvoir durer dans le temps. Ainsi, le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE) prévoit dans les critères d’attribution de l’aide financière une durée d’usage estimée. Ainsi, à long terme, ces travaux vous permettent d’assainir votre logement.  de maîtriser votre budget énergétique et de contribuer à la sauvegarde de l’environnement. Dans un contexte de hausse des prix de l’électricité et du gaz naturel, ces actions sont d’autant plus intéressantes. 

 

Pour mener à bien ces travaux et réaliser ces bénéfices, cela demande une certaine organisation dans la réflexion. Dans cet article, nous allons vous présenter les 3 principales étapes qui vont vous permettre d’organiser et prioriser les travaux à réaliser dans votre logement. Nous allons ainsi aborder successivement l’isolation, la VMC et le chauffage. 

 

L’isolation : la première étape dans la rénovation de votre logement

 

Pour rénover efficacement votre logement en termes de consommation énergétique, la première étape consiste à rénover l’isolation de votre logement. En effet, la déperdition de chaleur est la première source d’amélioration pour optimiser votre besoin énergétique. Les échanges thermiques entre l’air extérieur et intérieur sont néfastes pour maintenir une température constante et confortable tout au long de l’année. Les zones les plus concernées par les déperditions thermiques sont : 

 

  • Le toit (environ 30% de la chaleur s’échappe par cette zone) ;
  • Les murs extérieurs (environ 20%) ;
  • Les fuites et échanges d’air (15%)
  • Les surfaces vitrées et fenêtres (15%) ;
  • Le plancher (10%).

 

Pour isoler efficacement votre logement, plusieurs pistes peuvent être envisagées. Il est possible d’installer du double ou triple vitrage, poser des panneaux isolants ou encore souffler de l’isolant sous le plancher. Des aides financières sont proposées pour aider les particuliers dans le financement de ces travaux d’économies d’énergie.  

 

Une fois l’isolation du logement optimal, il est possible de s’attaquer au deuxième point d’amélioration de votre consommation énergétique : la ventilation VMC. 

 

La VMC : la seconde étape pour rendre son logement éco-responsable

 

Pour continuer à rénover son logement, et le rendre neutre en termes de consommation énergétique, installer une VMC est la deuxième étape. La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) est une installation importante pour maintenir une bonne qualité d’air dans le logement. Cette installation permet un renouvellement régulier et automatisé. Cette optimisation du renouvellement de l’air intérieur a deux avantages principaux : 

 

  • Purifier l’air intérieur, par l’évacuation de l’air vicié et pollué ;
  • Enlever l’humidité de l’air intérieur.

 

 Ainsi, des technologies ont été développées pour permettre un renouvellement d’air, tout en maintenant un confort de vie de qualité. Des VMC double flux permettent d’aspirer l’air vicié d’intérieur vers l’extérieur. En plus de cela, cette VMC profite de l’énergie de l’air intérieur pour tempérer l’air frais extérieur injecté à l’intérieur du logement. Ainsi, des gains importants sur l’usage du chauffage peuvent être réalisés. Cela permet de réduire l’usage du chauffage, troisième point de rénovation énergétique du logement.

 

Le chauffage : dernière rénovation pour un logement éco-responsable et énergétiquement neutre 

 

Troisième et dernier point pour réaliser une rénovation énergétique globale de son logement : la rénovation de son système de chauffage. Pour répondre aux enjeux climatiques actuels, il est préférable de se tourner vers un système de chauffage électrique. Des systèmes de chauffage gazier très performant répondent également aux critères pour agir en faveur de l’environ. En effet, ces énergies rejettent une plus faible quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, par rapport au charbon ou au fioul. Ainsi, l’installation de chaudière biomasse performante, l’installation d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau, ou encore l’installation d’un appareil de chauffage au bois performant peuvent vous permettre de rendre votre logement éco-responsable. 

 

Des travaux accessibles grâce à des aides de l’Etat

 

Si vous avez comme projet une rénovation globale de votre maison, avec plusieurs actions listées ci-dessus, vous pouvez faire appel au coup de pouce intitulé “rénovation performante d’une maison individuelle”. Cette aide financière accompagne les particuliers dans le financement d’un bouquet de travaux. De plus, selon les installations effectuées, d’autres aides peuvent être accordées. Le coup de pouce chauffage des CEE ou encore des fiches standardisées proposent des aides financières pour les ménages, dans le cadre de leur rénovation. Le montant des aides allouées pour le financement de ces travaux peut aller jusqu’à 4000€ par équipement. Ce montant prend comme critère la zone géographique et la situation financière du ménage. 

 

Qui peut m’accompagner pour obtenir des CEE pour financer la rénovation énergétique de mon logement ? 

 

De nombreux organismes proposent de nombreux services pour faciliter et encourager la réalisation de ces travaux. Pour trouver des entreprises RGE pour réaliser vos travaux et obtenir des primes CEE, un annuaire est à votre disposition sur france.renov.gouv.fr.

 

Ensuite, pour élaborer votre projet de rénovation énergétique et définir les équipements adaptés à ce projet, le pôle CEE d’Optima Energie, cabinet de courtage en énergie, peut vous accompagner. Nos experts peuvent :

 

  • vous conseiller sur les équipements les plus intéressants pour votre logement ;
  • élaborer pour vous toutes les démarches administratives pour assurer l’obtention des aides financières ;
  • obtenir des aides supplémentaires pour financer vos travaux (CEE précaires, coup de pouce, etc.).

 

consommation énergétique logement

marius-ciocirlan-vMV6r4VRhJ8-unsplash

Steven Perros

Chargé de marketing chez Optima Energie, j'ai pour mission de vous simplifier la compréhension du monde de l'énergie !

Ces articles pourraient également vous intéresser

Producteurs gaz naturel

Quels sont les plus gros producteurs de gaz au niveau mondial ?

L’exploitation et la production de gisements de gaz naturel en Europe et dans le monde entier connaît…

Lire la suite

La tendance du marché de l’énergie – Avril 2022

Le marché de l’énergie s’inscrit dans la continuité des mois précédents. Il y a une forte volatilité…

Lire la suite
coûts méthanisation énergie gaz électricité

Comment optimiser les coûts de son activité de méthanisation ?

L’activité de méthanisation est au cœur de la stratégie portée par l’Union Européenne et la France. Cette…

Lire la suite

Vous souhaitez recevoir les derniers conseils des experts Optima Energie ?

Inscrivez-vous à la newsletter du blog pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution.