Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Filtrer par Catégories
Actualités
CEE / Décret tertiaire
Courtage en énergie
Énergie
Fournisseurs
Témoignages
Transition énergétique

Offres dynamiques : quelles perspectives pour votre entreprise ?

Partagez cet article

La transition énergétique est un sujet phare pour l’Union européenne et la France. D’ici 2050, l’Europe souhaite devenir neutre en carbone. Ainsi, la réduction de l’usage des énergies fossiles, la décarbonation de l’énergie et les offres dynamiques font partie des principaux enjeux des prochaines décennies. 

 

Pour répondre à ce défi de taille, plusieurs pistes sont étudiées afin de limiter la production de CO2 et de gaz à effet de serre. On peut citer notamment :

 

  • Le développement des moyens de production d’énergies renouvelables, comme les éoliennes ;
  • La mise en place de plans d’investissements importants, à l’image du green deal ;
  • Des aides financières pour les entreprises afin d’accélérer la transition énergétique, comme le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE) ;
  • Des innovations sur les contrats, comme l’offre à tarification dynamique pour la fourniture d’électricité. 

 

Cette nouvelle typologie d’offres arrive actuellement en France. Elle favorise l’optimisation de la consommation d’énergie des entreprises. Elle permet aux consommateurs de profiter des baisses réelles du prix de l’électricité sur le marché. En effet, à l’inverse du Tarif Réglementé de Vente, l’offre à tarification dynamique se base sur l’évolution directe des prix de marché de gros de l’électricité. Néanmoins, cela apporte un risque pour les consommateurs professionnels d’énergie. L’offre à tarification dynamique ne va donc concerner qu’une partie d’entre eux.

 

Poussée par la réglementation européenne, l’offre à tarification dynamique devrait prendre de l’ampleur ces prochaines années en France. 

 

Dans cet article, nous allons analyser cette innovation du marché pour en comprendre les avantages et inconvénients. 

 

Pourquoi les offres dynamiques arrivent en France ? 

 

Réduire l’usage des énergies fossiles dans le mix énergétique

 

La transition énergétique a deux objectifs principaux : réduire l’usage des énergies fossiles autant que possible, et optimiser les besoins en énergie des consommateurs. 

 

En effet, produire de l’électricité implique la création de CO2. Car les moyens de production ne sont pas tous décarbonés. En France, en 2020, le mix énergétique est constitué de la manière suivante :

L’énergie nucléaire représente 67% de la production d’électricité totale en France (335,4 TWh). On retrouve ensuite l’énergie hydraulique pour 13% (65,1 TWh). Les autres énergies sont réparties comme suit :

 

  • L’éolien : 7,9% (39,7 TWh) ;
  • Le thermique fossile : 7,5% (37,6 TWh) ;
  • Le solaire : 2,5% (12,6 TWh) ;
  • Les bioénergies : 1,9% (9,6 TWh). 

 

Mix énergétique France 2021

 

Comme on peut le voir, le thermique fossile représente une part de plus en plus réduite dans le mix énergétique, avec moins de 8% en 2020. Néanmoins, cette source de production d’énergie est aujourd’hui utilisée comme source d’équilibre entre offre et demande. En effet, l’électricité ne se stocke pas. Ainsi, lors de fortes demandes de consommation, RTE fait appel aux énergies fossiles pour couvrir les besoins, et éviter toute coupure d’électricité. 

 

Ainsi, l’énergie la plus propre est celle qui n’est pas produite. Pour cela, il faut ainsi optimiser la consommation énergétique des bâtiments et autres équipements énergivores. Aujourd’hui, le secteur du bâtiment représente près de 44% de la consommation énergétique en France, devant le secteur du transport (33%). 

 

Pour optimiser cette consommation, les offres dynamiques ont un rôle à jouer. L’union européenne a bien conscience de cela, et a publié une directive afin de développer davantage cette offre. 

 

Une volonté de l’Union européenne

 

En 2019, l’Union Européenne publie une directive pour inciter les fournisseurs à proposer des offres à tarification dynamique. Plusieurs pays du nord de l’Europe ont travaillé dans le développement de cette nouvelle offre, à l’image de la Norvège, de la Suède ou encore le Danemark.

 

Pour suivre ce mouvement, le droit français a mis en vigueur en mars 2021 cette directive dans le code de l’énergie. Ainsi, tout fournisseur possédant dans son portefeuille plus de 200 000 sites se voit dans l’obligation de proposer les offres à tarification dynamique. Cependant, il doit informer clairement les clients sur les opportunités, risques et impacts sur la facture d’énergie. Le fournisseur doit mettre en place un système d’alerte en cas de variation importante du prix de l’électricité sur le marché. 

 

Quelle est la situation actuelle en France sur le marché électrique ? 

 

La fin d’année 2021 est sous le signe de la hausse des marchés, portés par des facteurs conjoncturels et structurels. En octobre 2021, le marché de l’électricité a connu une hausse record, pour atteindre 168€/MWh ! A titre de comparaison, en 2020 à la même période, le prix de l’électricité se situait à 44€/MWh. 

 

Evolution prix électricité 2021

 

Cette hausse a été provoquée par une forte demande énergétique, en Europe et surtout en Asie, captant les énergies fossiles nécessaires pour y répondre. La baisse de la disponibilité des énergies fossiles (gaz naturel, charbon…) au niveau mondial ont impacté cette évolution. Tout comme les faibles niveaux de production en énergies renouvelables et le nucléaire.

 

Pour produire de l’électricité, il faut avoir quelques réserves de charbon ou de gaz naturel. Principalement en période de tension. Or, ces énergies fossiles viennent de pays étrangers : en général du Moyen-Orient et de la Russie. La reprise économique importante en Asie, notamment en Chine, a capté une grande partie de ces énergies. La chine utilise principalement du charbon et du gaz naturel dans ses usines pour les faire fonctionner. Cela a contribué à tendre davantage le marché de l’énergie. De plus, la Chine a consenti à payer plus cher le prix du gaz naturel auprès de la Russie, rendant l’approvisionnement en Europe très limité. 

 

Dans le même temps, des facteurs structurels encouragent les prix à la hausse. On peut citer en exemple :

 

  • La hausse programmée des niveaux de consommation électrique, liée au développement des voitures et bornes électriques ;
  • La hausse de prix du marché carbone ;
  • Le développement du parc éolien et de la filière hydrogène ;
  • La rénovation du parc nucléaire, avec le plan du grand carénage ;
  • Les retards dans la construction de la centrale de Flamanville ou du Nord Stream 2…

 

Ces quelques exemples ont un coût important sur la filière énergétique, causant une hausse à long terme du prix de l’énergie. Ainsi, les consommateurs d’énergie souscrivant une offre dynamique subiraient directement les hausses du marché. 

 

Pourquoi cette offre à tarification dynamique peut-être intéressante ? À qui s’adresse-t-elle réellement ? 

 

Cette offre peut être risquée et occasionner des problèmes sur la santé financière de l’entreprise. Le médiateur de l’énergie en a bien conscience. Il doit déconseiller aux entreprises possédant une connaissance limitée de l’énergie de souscrire ce type d’offres. 

 

En effet, il faut être en mesure de suivre quotidiennement les prix de l’énergie. Ce suivi est nécessaire pour adapter en conséquence ses niveaux de consommation. L’offre à tarification dynamique demande ainsi aux entreprises : 

 

  • de consacrer du temps pour analyser le marché ;
  • des connaissances pour anticiper les évolutions de prix ;
  • d’être flexible en termes de consommation d’énergie. 

 

En effet, il faut être capable, lors de pic au niveau du prix de l’électricité ou du gaz naturel, de réduire drastiquement ses niveaux de consommation. 

 

En octobre 2021, l’entreprise doit être en capacité d’arrêter les équipements les plus énergivores pour limiter l’impact sur la facture d’électricité. A l’inverse, si on reprend les prix proposés en 2020, lors de la crise sanitaire, l’entreprise aurait réalisé d’importantes économies. Probablement liées aux niveaux de prix très abordables qui étaient proposés. 

 

Évolution du prix de l'électricité

 

 

Lorsque l’on prend la tendance depuis 2016, on constate une hausse progressive du prix de l’électricité, mais aussi des opportunités pour réaliser des économies. Le premier confinement a provoqué une chute historique des niveaux de consommation. Lors de ces périodes, l’offre à tarification dynamique devient très intéressante. Néanmoins, lorsque la matière première vient à manquer, cela devient plus compliqué. Que ce soit au niveau des énergies fossiles ou des énergies renouvelables.

 

Ainsi, pour récapituler, les principaux avantages de l’offre dynamique sont :

 

  • De pouvoir profiter des prix abordables du marché, lors des périodes creuses ;
  • D’agir pour l’environnement en limitant les pics de production, et donc la création de CO2.

 

A l’inverse, les inconvénients sont :

 

  • Une nécessité de suivre quotidiennement le marché de gros de l’électricité, afin de collecter les informations et tendances du marché ;
  • D’être en capacité de réduire à tout moment sa consommation ;
  • D’avoir de nombreuses connaissances en énergie pour comprendre les évolutions et s’adapter en conséquence ;
  • La dépendance à la disponibilité des énergies et sur l’actualité de l’électricité, du gaz naturel, du charbon, du carbone… 

 

Pour vous aider à suivre régulièrement le marché, les actualités et maîtriser votre budget énergétique, Optima Energie vous propose un accompagnement personnalisé

 

Optima Energie, votre accompagnateur pour maîtriser votre budget énergétique

 

Notre service propose de nombreux accompagnements et conseils pour les consommateurs professionnels d’énergie (TPE, PME, industrie, syndic de copropriété…). Notre relation quotidienne avec plusieurs fournisseurs partenaires vous permet d’obtenir de nombreuses informations adaptées à vos besoins. 

 

Dans le détail, nous pouvons vous accompagner dans :

 

  • L’analyse de vos factures et consommations d’électricité et de gaz naturel ;
  • L’analyse du marché et des opportunités à saisir ;
  • L’étude détaillée des offres proposées par les fournisseurs en France ;
  • La comparaison des offres pour profiter du tarif le plus intéressant pour votre entreprise ;
  • L’optimisation de vos taxes et de votre acheminement ;
  • L’obtention de CEE pour financer des travaux d’économies d’énergie…

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’accompagnement d’Optima Energie ? Vous souhaitez dénicher le fournisseur proposant l’offre électrique la plus adaptée à vos besoins ? 

 

Demande d'étude

marius-ciocirlan-vMV6r4VRhJ8-unsplash

Steven Perros

Chargé de marketing chez Optima Energie, j'ai pour mission de vous simplifier la compréhension du monde de l'énergie !

Ces articles pourraient également vous intéresser

autoconsommation panneau photovoltaïque sobriété énergétique

Les panneaux solaires : quels avantages pour son autoconsommation ?

Depuis une quinzaine d’années, le panneau solaire est une technologie en plein développement, capable de couvrir en…

Lire la suite
efficacité énergétique industrie conseil en énergie

Efficacité énergétique dans l’industrie : quels avantages d’être accompagné par un cabinet de conseil en énergie ?

Le contexte actuel sur le marché de l’électricité et du gaz naturel impose aux consommateurs professionnels d’énergie…

Lire la suite
Réduire consommation énergie sobriété efficacité énergétique

Le courtage en énergie selon Optima Énergie

Présent sur l’ensemble du territoire français, Optima Énergie est un courtier en énergie résolument engagé dans la…

Lire la suite

Vous souhaitez recevoir les derniers conseils des experts Optima Energie ?

Inscrivez-vous à la newsletter du blog pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution.