Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Filtrer par Catégories
Actualités
CEE / Décret tertiaire
Courtage en énergie
Énergie
Fournisseurs
Témoignages
Transition énergétique

  09/08/2022

Sidérurgies : l’enjeu majeur de la maîtrise énergétique

Partagez cet article

Pour beaucoup de secteurs, l’énergie constitue une ressource essentielle au bon fonctionnement des activités. C’est notamment le cas de la filière métallurgique. Cependant, ces derniers mois, le marché de l’énergie connaît une véritable perturbation. Les stocks de gaz naturel sont affectés par la situation géopolitique russo-ukrainienne, la production d’électricité française est entravée et les prix ont subi une hausse considérable. Face à ces différents points, les entreprises aux consommations énergétiques importantes sont directement impactées sur leurs factures.

 

La sidérurgie : un secteur énergivore

 

La consommation mondiale d’acier a plus que triplé depuis les années 1970, conséquence du développement d’économies de plus en plus urbanisées. L’acier est aujourd’hui une ressource majeure, qui sert à la fabrication de nombreuses infrastructures (immeubles, hôpitaux, écoles, ponts, transports…). Mais cet alliage est également fondamental pour la transition énergétique. Effectivement, il est utilisé dans la conception de panneaux solaires, barrages hydrauliques ou encore éoliennes. De ce fait, la demande en acier va continuer de croître fortement et le secteur sidérurgique continuera à se développer dans les années à venir. 

 

Choc énergétique : comment maintenir l’activité du secteur sidérurgique

 

Pour maintenir leur activité, les sidérurgies et métallurgies ont un besoin en énergie (électricité et gaz naturel) considérable. A l’heure actuelle, le secteur représente 8% de la consommation totale d’énergies dans le monde. 

 

Au sein même de l’industrie française, la sidérurgie fait partie des filières les plus énergivores. A ce jour, cinq filières consomment 90% de la consommation énergétique du secteur industriel français :

Source : ADEME

 

Le mix énergétique de la sidérurgie

 

Les entreprises de métallurgiques et sidérurgiques ont des besoins en énergie variés. L’électricité et le gaz naturel représentent à eux deux moins de la moitié des énergies consommées. Voici la décomposition des énergies consommées par les métallurgies : 

  • charbon et coke (51%)
  • électricité (28%)
  • gaz (17%)
  • pétrole (3%)

 

La consommation en énergie des entreprises de métallurgie se ressent fortement sur leurs factures. La part de la consommation énergétique dans le coût de fabrication de l’acier s’élève à 40%. Sachant que les fours modernes ont une puissance comprise entre 500 kW/t à 1 MW/t et qu’une entreprise peut réaliser jusqu’à 7 000 coulées par an, la maîtrise énergétique représente un enjeu important pour les acteurs du secteur sidérurgique. 

 

Demande d'étude

 

Une période compliquée pour les acteurs de la sidérurgie

 

Ces derniers mois, la situation géopolitique et économique a entraîné de fortes hausses des coûts de l’électricité et du gaz naturel. Représentant presque la moitié du budget énergétique des aciéries, ces augmentations se font ressentir fortement. Effectivement, les factures d’un grand nombre d’entreprises du secteur ont doublé dernièrement et pourraient même tripler d’ici à la fin d’année. A cause de la flambée des cours énergétiques, la production sidérurgique est devenue déficitaire à certaines heures de la journée. 

 

Or, la concurrence des producteurs asiatiques (Inde et Chine) empêche de répercuter cette hausse sur les prix de vente de la production. Les producteurs français se retrouvent donc obligés de réduire leurs marges, pour continuer à vendre à même échelle. Cette décision est d’autant plus frustrante que la demande d’acier en hausse permettrait de réaliser des résultats exceptionnels.

 

Les usines de sidérurgie ralentissent leur activité

 

Ne pouvant plus poursuivre une activité normale face à des prix élevés, certaines entreprises de métallurgie au Pays-Bas et au Royaume-Uni ont décidé de ralentir la cadence. Certains choisissent de réduire la production “aux heures de pointe” de l’électricité. D’autres ont suspendu l’activité à certaines heures de la journée ou de la nuit. 

 


Les aciéristes mieux lotis en France


Heureusement, en France les aciéristes sont un peu plus protégés. Le mécanisme de l’ARENH leur permet d’avoir accès à un tarif intéressant de 42 €/MWh pour une partie de leur approvisionnement d’électricité. Environ 70% de l’achat d’électricité est ainsi sécurisé. Mais pour la part restante et pour le gaz naturel, le tarif plein est appliqué. Cela pousse chaque entreprise à se montrer le plus flexible possible et à faire fonctionner l’usine quand le prix de l’énergie est le plus compétitif. 

 

Des leviers d’action pour réduire les consommations

 

Les sidérurgies étant souvent blâmées pour leur impact néfaste sur l’environnement (lié à la combustion du charbon), se lancer dans une démarche de réduction des consommations pourra leur permettre de commencer à s’ancrer dans la transition énergétique. De plus, pour limiter l’impact de la crise énergétique et des différents aléas qui peuvent perturber le marché, certaines actions peuvent être utiles à mettre en place. 


Calibrer sa consommation

Comme évoqué précédemment, il est envisageable de calibrer les heures de fonctionnement des installations en fonction des heures où le prix de l’énergie est le plus avantageux. Mais cette solution implique de réduire la production des entreprises. D’autres moyens peuvent permettre de réduire les consommations énergétiques (et donc les factures) sans toucher à la productivité. 

 

Premièrement, réaliser un audit énergétique constitue une première étape pour connaître les points de déperditions dans le bâtiment. La réalisation de cet étude permettra à l’entreprise de connaître les leviers d’actions pour réduire ses consommations et ainsi diminuer ses factures énergétiques. Dans le bilan fournit à la fin de l’audit, une liste des travaux d’amélioration du bâtiment à effectuer sera également indiquée. Pour compléter cette liste, les installations industrielles à renouveler seront précisées. 

 

Renouveler les outils de production


Les fours de fonderie et autres installations nécessaires au fonctionnement de l’activité métallurgique représentent la plus grande partie des consommations. Les renouveler pour du matériel plus récent améliorera nettement l’efficacité énergétique de l’aciérie.

Il existe également des systèmes de régulation des fours à arc pour réduire leurs consommations énergétiques. Grâce à un système de pilotage performant, il est possible d’assurer une fonte plus rapide des matières premières tout en réduisant la puissance utilisée. Cela permet ainsi de réduire les matières utilisées (électrodes, réfractaires…) et d’augmenter la productivité des fours.

Mettre en place ce type de système permet ainsi d’augmenter l’activité des sidérurgies tout en réduisant leurs consommations d’énergie. 

 

Accompagnement Optima Énergie

 

Si comme les sidérurgies, votre entreprise a une consommation énergétique très importante, 

optimiser vos contrats et vos consommations sera très utile pour réaliser des économies sur vos factures d’énergie, d’autant plus dans le contexte actuel impliquant de fortes hausses des prix. 

 

Pour vous aider à adapter vos comportements de consommation d’énergie et choisir les meilleures offres pour votre entreprise, nos experts peuvent vous conseiller. 

Nous accompagnons les entreprises dans :

 

Demande d'étude

 

marius-ciocirlan-vMV6r4VRhJ8-unsplash

Steven Perros

Chargé de marketing chez Optima Energie, j'ai pour mission de vous simplifier la compréhension du monde de l'énergie !

Ces articles pourraient également vous intéresser

autoconsommation panneau photovoltaïque sobriété énergétique

Les panneaux solaires : quels avantages pour son autoconsommation ?

Depuis une quinzaine d’années, le panneau solaire est une technologie en plein développement, capable de couvrir en…

Lire la suite
efficacité énergétique industrie conseil en énergie

Efficacité énergétique dans l’industrie : quels avantages d’être accompagné par un cabinet de conseil en énergie ?

Le contexte actuel sur le marché de l’électricité et du gaz naturel impose aux consommateurs professionnels d’énergie…

Lire la suite
Réduire consommation énergie sobriété efficacité énergétique

Le courtage en énergie selon Optima Énergie

Présent sur l’ensemble du territoire français, Optima Énergie est un courtier en énergie résolument engagé dans la…

Lire la suite

Vous souhaitez recevoir les derniers conseils des experts Optima Energie ?

Inscrivez-vous à la newsletter du blog pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution.